1900, avenue Jules-Verne, Québec G2G 2R2
Coordonnées
1900, avenue Jules-Verne, Québec G2G 2R2
Publications

Assurance auto : les mythes et réalités

Publié le 14 mai 2018

En avril dernier, CAA-Québec a démenti six croyances très bien ancrées dans l’esprit de nombreux automobilistes en ce qui a trait à l’assurance auto. Ainsi, on fait aujourd’hui un tour d’horizon des mythes et réalités quant à ce qui influence notre prime d’assurance.

Vrai ou faux : connaissez-vous les bonnes réponses… ?

1 – Le fait qu’une voiture soit rouge augmente la prime

FAUX. Bien sûr, si votre véhicule était plaqué or, ce serait une autre paire de manches. Autrement, les assureurs ne tiennent pas compte de la couleur de la voiture lorsqu’ils calculent la prime.

2 – Un toit ouvrant coûte plus cher à assurer

VRAI. Il y a en fait deux raisons, comme l’indique Suzanne Michaud, vice-présidente Assurances de CAA-Québec. La première est que, « en assurance, on couvre une valeur pécuniaire. Comme le toit ouvrant fait monter la valeur du véhicule, ça veut dire une prime plus élevée. La deuxième raison, c’est simplement parce que le toit ouvrant implique un plus grand risque de dégât d’eau lorsqu’il a un bris ou… qu’il se produit un bête oubli ».

3 – Les véhicules « deux portes » (ou modèles sport) font grimper la prime

FAUX. Tout ce qui compte dans le calcul de la prime, c’est le modèle du véhicule et l’historique de sinistres de celui-ci. Ainsi, le « caractère sport » n’a aucun impact. Cependant, vous risquez de faire augmenter votre prime si vous modifiez votre véhicule pour le rendre plus sportif.

4 – Un 4×4 coûte moins cher à assurer parce que c’est plus sécuritaire

FAUX. C’est plutôt le contraire, puisque ce type de voiture a souvent une valeur supérieure et coûte donc généralement plus cher à assurer.

5 – Le fait qu’un véhicule soit un « démo » diminue la prime

VRAI. C’est simplement parce que plusieurs assureurs refuseront d’offrir la valeur à neuf. Cela diminue la prime globale comparativement à un véhicule 100% neuf.

 

Et pour finir, un peu d’humour en abordant le sujet de l’astrologie…

6 – Les Sagittaires conduisent mal et sont donc plus chers à assurer  

Si vous croyez en l’astrologie, nous sommes navrés de vous apprendre que la réputation des Sagittaires en tant que conducteurs n’a absolument rien à voir avec la prime d’assurance. Pareil pour les Scorpions qui, selon la croyance, ne font jamais d’accident.

 

Bref, comme l’explique Mme Michaud, « il y a une logique derrière tout ça. L’assureur fait des calculs mathématiques pour connaître deux choses: d’abord le degré de risque de recevoir une réclamation et, ensuite, ce que ça va lui coûter lors d’une éventuelle réclamation. On n’a qu’à retenir que tout ce qui accroît le risque ou augmente la facture en cas de réclamation fera monter la prime de l’assuré. Mais heureusement, c’est aussi vrai à l’inverse! Tout ce qui diminue le risque ou la facture de la réclamation tire la prime à la baisse. »

 

Source : Un «char» rouge? Un toit ouvrant? Un 4×4? Plus cher à assurer ou pas?, CAA-Québec