1900, avenue Jules-Verne, Québec G2G 2R2
Coordonnées
1900, avenue Jules-Verne, Québec G2G 2R2
Publications

Le guide de la parfaite prise de possession d’un véhicule neuf

Publié le 15 mai 2018

Même si le magasinage de votre nouveau véhicule a nécessité beaucoup d’efforts, il ne faut pas s’arrêter là. En effet, il importe d’investir encore un peu d’énergie dans la prise de possession de votre voiture afin d’optimiser votre expérience d’achat.

 

La prise de rendez-vous

Tout d’abord, bien que vous ayez très hâte (avec raison !) de prendre possession de votre nouvelle acquisition, il est important de planifier un rendez-vous chez le concessionnaire afin de vous assurer que le véhicule sera prêt à votre arrivée. Effectivement, la prise de rendez-vous permettra au personnel du service de retirer les plastiques de protection, d’effectuer l’inspection visuelle et de sécurité, de vérifier les fluides et la pression des pneus, etc. D’ailleurs, profitez-en pour revoir le contrat de vente dans le but de valider le montant que vous payez en préparation.

 

Prendre son temps    

Par ailleurs, en prenant rendez-vous pour la prise de possession de votre véhicule neuf, vous vous assurerez que votre conseiller sera entièrement à votre disposition lorsque vous arriverez en concession. Afin d’avoir assez de temps pour tout vérifier et poser vos questions, planifiez au moins une heure. Également, prenez le temps d’écouter les explications et recommandations de votre représentant, car celui-ci pourrait vous fournir des informations auxquelles vous n’aviez pas pensé.

 

L’inspection

En outre, tentez de choisir un moment où l’éclairage extérieur permet une inspection minutieuse du véhicule. Bien sûr, cette inspection doit être faite avant la signature des documents officiels. Effectivement, votre concessionnaire sera beaucoup plus enclin à remédier à tout problème si le contrat n’est pas encore signé.

Pour vous permettre de vous sentir en confiance au moment de signer, voici un aide-mémoire qui vous aidera à couvrir tous les éléments importants lors de l’inspection :

  • La carrosserie est-elle intacte ou a-t-elle souffert pendant le transport?
  • La peinture est-elle impeccable ou laisse-t-elle entrevoir un défaut?
  • L’aileron, les vitres teintées, l’antivol ou les tapis de protection commandés sont-ils présents?
  • S’agit-il du bon modèle, équipé comme vous le souhaitiez?
  • Le pneu de secours et son cric (ou le kit de réparation) se trouvent-ils là où ils devraient l’être?
  • Est-ce que l’antirouille (si commandée) a bien été appliquée? (Si c’est le cas, vous apercevrez une mousse caoutchouteuse durcie sous le châssis.)
  • Est-ce que les matériaux de revêtement à la console, aux sièges et au plafond sont impeccables?
  • Est-ce que le réservoir d’essence est plein tel que promis?
  • Est-ce que l’odomètre indique moins de 100 km? Si oui, tant mieux. Or, s’il dépasse 250 km, posez des questions. Vous ne voulez pas d’un véhicule-démonstrateur qui a déjà été immatriculé et dont la garantie est entamée… sans profiter des rabais dont bénéficient les démos.
  • Est-ce que votre abonnement à la radio satellite est fonctionnel?
  • Les disques du système de navigation sont-ils fournis?
  • Est-ce que votre cellulaire communique tel qu’il le devrait avec la connexion Bluetooth?

 

Les paroles s’envolent, les écrits restent…

Une fois l’inspection effectuée en bonne et due forme, il est temps de se concentrer sur la paperasse. Si un ou des problèmes ont été soulevés en inspectant la voiture, faites-les inscrire au contrat. De plus, déterminez un délai au cours duquel le concessionnaire devra avoir corrigé la situation.

Également, assurez-vous de recevoir tous les documents nécessaires : calendrier d’entretien, preuves de garanties (de base ou prolongée), certificats pour les protections souscrites, manuel du propriétaire.

 

Avant d’apposer votre signature

Enfin, il importe de lire très attentivement les documents avant de signer. Notamment, validez vos renseignements personnels, les prix, promotions, frais et taxes, la durée du terme, le taux d’intérêt, les modalités et, s’il y a lieu, le montant versé pour la voiture que vous laissez en échange.

 

 

Source : Prise de possession d’un véhicule neuf: quoi faire… et ne pas faire, AutoFocus